Retraites. 92 000 manifestants en France
La dixième journée de mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites
Le Mans.
Les salariés de la Setram expliquent les raisons de la grève au public
Grand Avignon
Les syndicats promettent un mois de "décembre noir" dans les transports en commun
Montpellier
Une "grève historique" des salariés de la TaM

Toute l'actualité

XXVe Congrès FO à Rouen qui s’est tenu du lundi 30 mai au vendredi 3 juin 2022

Congrès national Force ouvrière à Rouen:

Le XXVe congrès de FO n’est en rien une bulle hors réalité. Preuve en est ce qui a été exprimé à la tribune depuis le 30 mai concernant la question du pouvoir d’achat. Par leurs interventions, éléments concrets à l’appui, les délégués soulignent la difficulté de plus en plus forte des salariés pour faire face aux dépenses courantes, dont celles contraintes. Cette situation, encore aggravée par l’inflation galopante, montre, s’il en était besoin, toute l’urgence qu’il y a à satisfaire la revendication de FO d’une hausse massive des salaires, tant dans le privé que dans le public.

 

Le secrétaire de l’organisation syndicale FO SOLEA Hakim ACHOUB était présent à ce XXVe congrès de FO à Rouen, mandat lui avait été délivré pour représenter l’Union Syndicale départementale 68 des transports et de la logistique FO (USDTL-68 ) .

H-ACHOUB nous raconte: “C’était une première pour moi, j’attendais ce moment avec impatience. C’était une occasion de partager et de rencontrer d’autres camarades de toute la France et des Outre-mers qui partagent les mêmes engagements.Et puis ce congrès n’avait pas la même saveur cette année que les précédentes éditions puisqu’il était question pour notre secrétaire général de passer la main. Pour moi, cela restera un moment gravé à jamais dans mon parcours syndical. Çà mérite d’être vécu une fois dans sa vie de militant” 

 "Le salaire doit permettre à tout à chacun de vivre dignement du travail"

Depuis ce 30 mai, à la tribune du congrès FO, moult délégués ont évoqué cette mise à mal du pouvoir d’achat, révélatrice de salaires trop faibles, et ce, d’autant plus que l’inflation atteint en mai 5,2 % sur un an. Dans son rapport d’activité, le secrétaire général de la confédération rappelait lui que les salariés ne demandent pas la charité, ils ne demandent pas un chèque alimentaire, une indemnité inflation, une prime Macron, ils revendiquent d’être rémunérés, justement, de leur travail. Parce que la reconnaissance effective, le partage de la valeur travail, c’est le salaire ! Parce que le salaire doit permettre à tout un chacun de vivre dignement du travail.

 

Le développement : Un enjeu majeur !

Pour l’organisation FO l’enjeu du développement est fondamental afin d’assurer efficacement la défense des droits des salariés , des agents de la fonction publique et mener les combats vers de nouvelles conquêtes sociales , chaque militant dans l’organisation FO porte la responsabilité d’y contribuer pour devenir plus fort.

Le moment est venu de passer la main !

Le 25congrès de Force ouvrière (FO) s’est achevé, vendredi 3 juin, avec l’approbation quasi unanime du bilan du secrétaire général sortant, Yves VEYRIER, et l’élection sans coup férir de son successeur, Frédéric SOUILLOT, seul candidat.

Fréderic SOUILLOT, membre du bureau confédéral depuis 2015, a recueilli 87,68 % des suffrages exprimés par les membres du comité confédéral national (CCN).

Un vote favorable a été apporté à l’ensemble des résolutions (protection sociale , sociale et générale) du congrès FO de Rouen 2022 .

Nous lui souhaitons pleine réussite ainsi qu’à l’ensemble des membres du nouveau bureau conféderal . Nous lui apportons notre soutien et nous tenons à saluer le bon travail effectué par Yves VEYRIER pendant toute la durée de son mandat.

Extrait de quelques interventions en tribune !

Yves VEYRIER.

Patrice CLOS (Secrétaire du transport)

Reprise en chœur du chant de lutte par les camarades.

INVITÉ RTL - Réforme des retraites : "Pour nous, ça deviendra la mère des batailles", annonce Frédéric Souillot (FO)

Le nouveau secrétaire général de Force ouvrière affirme vouloir revenir à une retraite à 60 ans et affiche son opposition au projet de réforme d’Emmanuel Macron.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

97 Rue de la Mertzau 68100 Mulhouse.

Tel: 06-50-59-19-66

Pourquoi adhérer à FO

Newsletter

Restez informé de nos dernières actualités, recevez toute l’info.

© Force Ouvrière SOLEA 2020 — tous droits réservés

Se connecter

Merci de nous faire un retour à propos de notre site