Actualité

Paroi souple de protection poste de conduite bus.

Paroi souple de protection poste de conduite bus.

Ces jours-ci, la direction multiplie ses commentaires et en profite au passage pour discréditer les organisations syndicales en remettant en cause leur légitimité et leur rôle. Elle excelle dans l’art de la manipulation, distribuant les bons et mauvais points en cherchant par tous les moyens à trouver le syndicat qui leur donnera quitus à tous leurs diktats en cautionnant leur politique au rabais, d’économie effectuer sur le dos des salariés.

“ON A LE SENTIMENT QUE LA DIRECTION APPLIQUE LA POLITIQUE DU DIVISER POUR MIEUX RÉGNER

FO ne se laisse pas prendre par les sentiments.

Le point faible des gens très orgueilleux, c’est leur vulnérabilité à la flatterie.

Grégoire Lacroix

Pour rappel, la grande majorité des salariés de l’entreprise ont dû faire des sacrifices considérables , prise de CP , RTT pendant le confinement , perte de salaire , adaptabilité permanente et voir leurs conditions de travail se dégrader au fil du temps… sans aucunes compensations et le discours caricatural de la PEUR distillée par la direction pour soutenir les projets de régression à venir.

La direction met des moyens considérables dans sa communication de propagande pour embrouiller les salariés à défaut de mettre des moyens dans l’amélioration réelle de vos conditions de travail et votre rémunération . Ne vous laissez pas duper !!!

Exemple de propagandes et manipulation sur les affichages à la prise de service à propos du rideau de douche : les premiers retours sont globalement positifs sur l’aspect protection …

Or, ceci est totalement mensonger, notre organisation syndicale FO a procédé à une présence à bord d’un des véhicules en test en exploitation, effectuée quelques échanges avec les conducteurs en prise de service et procédé à un sondage partiel pour recueillir l’avis des utilisateurs. Une mesure de bon sens que d’échanger et écouter le personnel de conduite qui vont être confrontés au quotidien avec ce nouvel environnement de travail.

Mercedes met au point une vitre de protection anti-Covid 19

Mercedes-Benz a réalisé une porte intégrant une vitre de protection pour les conducteurs destinée à les protéger du Coronavirus. La vitre, séparant le poste de conduite du reste des passagers, a été mise au point pour les Citaro, mais des modèles existent aussi pour d’autres urbains et interurbains de la marque. Similaire à la vitre anti-agression sur certains bus français, celle de Mercedes fait 780 mm de large et 1 400 mm de haut. Un espace a été prévu pour le rendu de monnaie et la remise de tickets.

De l’avis général, cette paroi souple n’a pas recueilli la majorité des suffrages du personnel interrogé , certains d’entre eux ont même qualifié cela comme s’apparentant à du bricolage et non professionnel. Pour un conducteur qui est amené à quitter son poste de conduite plusieurs fois par service, ce dispositif n’est absolument pas pratique et génère un inconfort au poste de travail. Avec de surcroît des risques de s’exposer à des accidents de travail .

 Les remarques ont aussi été de comprendre l’intérêt d’investir dans du matériel qui ne permet pas l’éventuelle reprise de la vente de titre de transport qui devra être amené à être encore une fois modifiée. Les conducteurs interrogés pensent même que la direction cherche à aller au dispositif le moins coûteux.

Un dispositif rigide est plébiscité avec une installation pérenne qui permettrait aussi dans un second temps la vente de titre.

Quand on veut on peut.

La société Distribus  de Saint Louis qui a fait installer ce dispositif rigide à convaincu l’ensemble du personnel de conduite qu’il y a une solution alternative qui correspondent à leurs attentes.

Présentation, praticité, sécurité. Pour cela l’entreprise doit évidemment investir sur un dispositif plus coûteux . 

Notre curiosité, nous a amené à prendre contact avec la société Distribus  pour obtenir quelques informations sur le sujet. L’installation de leur dispositif qui a bien sûr un coût a demandé une étude approfondie , une phase de tests et après validation, la commande et l’achat du matériel avec des sociétés locales pour une installation rapide sur l’ensemble de leur parc. Ce dispositif rigide fait avec des matériaux compatible avec la sécurité (Plexiglas proscrit car en cas de casse devient tranchant) , présente tous les avantages en pratique, pas de vibration, adaptées au portillon, le conducteur n’est pas gêné au moment de quitter ou de prendre place à son poste de conduite, nettoyage facilité en cas de postillons, la pose du dispositif ne demande pas de percer d’innombrables trous de fixation .

Le dispositif en cas d’accident n’empêche pas l’accès au poste de conduite, la paroi est facilement décrochage même en cas de déformation. Et l’intervalle permet même une reprise éventuelle de la vente de titre de transport. 

Monsieur le Directeur, le temps passe, nous avons perdu beaucoup trop en tergiversations. L’étude sur le réseau de Saint Louis fait par la société Distribus a demandé du temps, à SOLEA le temps s’écoule et une solution pratique et efficace faisant l’adhésion de tous tarde à venir, les économies que vous cherchez à réaliser sur le coût du matériel n’ont pas de sens puisque le retard de la réouverture des portes avant des bus en protégeant les conducteurs engendre des pertes de recettes qui aurait largement compenser un investissement de matériel  plus coûteux mais aussi plus efficace.

Chaque jour qui passe est du temps perdu et des rentrées de recettes en moins .

Cette responsabilité vous incombe monsieur le directeur, ne vous en déplaise , n’essayez pas de faire diversion en accusant les organisations syndicales de vouloir pourrir la situation.

Vous devez entendre raison et ne pas vous entêter dans une impasse en voulant coûte que coûte nous imposer une solution inadaptée. 
Notre organisation syndicale FO souhaite une solution pratique et pérenne qui convienne aux utilisateurs et dont nous sommes leurs portes paroles. Nous apportons  notre contribution à la réflexion en étant force de proposition.

En conclusion,notre syndicat FO représentant du personnel ne valide pas la proposition en test actuellement qui est celle de mettre une paroi souple. Les décisions sont déjà prises, la direction ne fait que donner l’illusion d’un dialogue social alors qu’en réalité , c’est tout le contraire qui est mis en application.