Retraites. 92 000 manifestants en France
La dixième journée de mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites
Le Mans.
Les salariés de la Setram expliquent les raisons de la grève au public
Grand Avignon
Les syndicats promettent un mois de "décembre noir" dans les transports en commun
Montpellier
Une "grève historique" des salariés de la TaM

Toute l'actualité

PROJET d’ACCORD RELATIF A LA SECURITE DES PERSONNES ET DES BIENS, ATTENTION DANGER !!

FO alerte les salariés sur le projet d’ACCORD RELATIF A LA SECURITE DES PERSONNES ET DES BIENS contenant des entorses au cadre légal sur l’utilisation de la vidéoprotection. L’utilisation de la vidéoprotection pour sanctionner les salariés est ILLEGAL ! La direction va s’octroyer tous les droits pour saisir les enregistrements vidéo et sonores pour sanctionner les salariés.

Les organisations syndicales qui signeront ce projet d’accord iront contre l’intérêt des salariés et donneront un blanc seing à la direction pour agir à sa guise en leur apportant une aide précieuse pour sanctionner les salariés.

FO ne se portera pas caution à l’utilisation de la vidéoprotection à des fins disciplinaires qui enfreignent le respect de tous les textes en vigueur, code du travail, code civil et code pénal à ce sujet.

FO place son exigence dans la qualité avant tout, là où la direction veut empiler les accords rétrogrades .

FO se veut être un acteur prépondérant et indépendant dans la construction des accords collectifs allant dans le sens du progrès avec comme principale préoccupation la défense des intérêts matériels et moraux des salariés.

FO dans la construction de cet accord a été force de propositions sur tous les points discutés , mais la direction comme a son habitude face à un véritable syndicat libre et indépendant n’a pas tenu compte de nos propositions.

Sur plusieurs points , FO a demandé des équilibrages et la prise en compte de la dimension humaine et manageriale de manière plus précise et professionnelle dans la gestion des situations sécuritaires . Les différentes propositions faites par FO sont tracées dans des mails adressés à la direction et l’ensemble des délégués syndicaux avec des demandes de rajouts , de modifications dans les projets présentés par la direction.

FO a insisté pour que soient inscrits des garde-fous faisant office de contrôle par l’ensemble des organisations syndicales représentatives et pas uniquement par le seul secrétaire du CSE qui va concentrer toutes les prérogatives sans être lui-même en situation d’être contrôlé par l’ensemble des élus du CSE.

Cet accord s’il est signé en l’état va donner tout le credit à une société de délation où tout le monde surveille tout le monde. Un net recule et un retour à des temps funestes .

Pour tous compléments d’informations et étayer nos propos , les élus FO restent à votre entière disposition pour débattre du sujet avec vous. 

 

 

97 Rue de la Mertzau 68100 Mulhouse.

Tel: 06-50-59-19-66

Pourquoi adhérer à FO

Newsletter

Restez informé de nos dernières actualités, recevez toute l’info.

© Force Ouvrière SOLEA 2020 — tous droits réservés

Se connecter

Merci de nous faire un retour à propos de notre site