10 réflexions au sujet de « Pétition »

  1. Depuis plus de vingt ans que je connais Thomas et pour moi c’est un salarié exemplaire dans son métier. Là,il vient de commettre une “indélicatesse” qui ne lui ressemble pas du tout, mais l’erreur est humaine. En démocratie le DROIT À L’ERREUR EXISTE, et pas seulement pour les DIRIGEANTS d’entreprises mais aussi pour les salariés. Je souhaite que la Direction ait un peu de bon sens pour réintégrer ce salarié, qui a contribué pendant sa mission d’agent de conduite, à la réussite de Soléa.

  2. L‘erreur, même importante, d‘un collègue ne fait pas nécessairement de lui une personne mauvaise. Pardonner c‘est accepter l‘imperfection de l‘autre, c‘est une manière de reconnaître que l‘erreur est humaine. La véritable indulgence consiste à pardonner les fautes qu’on ne serait pas capable de commettre.

  3. “Les seules vraies erreurs sont celles que nous commettons à répétition. Les autres sont des occasions d’apprentissage.”

    Thomas de tout cœur avec toi ! Tu es un homme de grande valeur malgré ton erreur malheureuse, elle ne remettra jamais en cause toute l’estime que je te porte ! On n’abandonne pas et on ne rejette pas un homme dans la difficulté , c’est les valeurs que je porte et qui me caractérise. Tu n’est pas un criminel. A tes cotés cher collègue.

  4. Moi” GILLET Alain” juré à la cour d’assise il y a quelques années à Colmar dit :
    ”La peine de mort a été abolie en 1981”
    Le châtiment suprême n’est que pour les criminels.
    UN PEU D’HUMANITE n’enlèvera rien à vos salaires.

  5. Quand on fait une erreur on ne peut pas subir un tel châtiment ( peine capitale ) en 22 ans la moitié d une vie professionnelle tout le monde fait des erreurs c est une injustice qui doit être réparée ou est passer l’ humanités .

  6. Thomas est un gars que je connais depuis plus de 20 ans. Un homme sans reproche, mis à part cette erreur donc je ne reviens pas, qui a entraîné son invraisemblable licenciement, une décision inconcevable et incompréhensible des dirigeants de Soléa… Qui peut prétendre ne jamais avoir commis une erreur ?? Fallait il une sanction extrêmement pour Thomas ? Je pense que NON ! Bien sûr au vu des faits, une sanction oui, mais en proportion de sa carrière professionnelle excemplaire avant sa bévue. Donc je me permets de solliciter la bienveillance des dirigeants de Soléa, afin de modifier leurs décisions vers une RÉINTÉGRATION de Thomas.

Laisser un commentaire