Actualité

Notification avant préavis de gréve

Notification avant préavis de gréve

Nous vous informons que le bureau de notre organisation syndicale a décidé à l’unanimité de déposer une notification en vu du déclenchement d’une alarme sociale.

Qu’est ce qu’une gréve?

Avant toute chose , il nous parait essentiel de revenir au préalable et d’expliquer le principe fondamental d’une grève.

C’est d’abord un refus.

Un refus de continuer à subir une oppression , un mépris à l’encontre des force vives qui subissent une forme d’injustice sociale.

C’est également une action, une action collective, pour tenter de faire fléchir une ou plusieurs décisions d’une direction, changer les mécanismes sous-tendant à une oppression.

La grève est un des leviers qui permet de renverser une situation que la loi elle-même permet!

Le droit de grève, c’est pratique, mais faut pas s’y limiter.

Faire grève c’est aller à l’encontre du quotidien et de ses lois.

La composante collective est également importante, une action individuelle ne sera jamais suffisante.

En résumé le rapport de force ne peut avoir lieu que si le collectif est derrière, une condition sine qua none à remplir pour rééquilibrer le rapport de force entre salariés et direction

C’est aussi une façon de prendre son avenir en main et de lutter pour RÉDUIRE ou FAIRE CESSER définitivement l’exploitation ou l’oppression.

Une grève, c’est :

Une Action collective d’un groupe d’opprimés cessant temporairement (et potentiellement définitivement) de perpétuer leur propre oppression.

Pourquoi FO a pris la décision de déposer une notification ?

Rappelons pour ceux qui n’ont pas toute cette connaissance procédurale qu’une gréve dans le transport public est soumise à un certain nombre de contraintes. Qu’il y a des règles à respecter, faute de se voir refuser la prise en compte d’un tel droit.

Ce point reprécisé , revenons au motif qui nous a poussé à déclencher cette notification.

Depuis l’épisode du COVID, nous constatons un changement de comportement de la direction sur sa façon de procéder à notre égard face à nos demandes répétées.

A savoir , les non réponses à nos courriers, la non prise en compte du refus de la paroi souple, la non transmission d’éléments chiffrés, le déclenchement de la sous traitance sans concertation préalable avec les élus CSE …etc

Le tout sur un fond rendu volontairement par la direction encore plus anxiogène qu’il ne l’est actuellement, ceci à des fins de créer un climat de crainte encore oppressant sur le personnel . Un avenir devenu de plus en plus incertain au fil de l’évolution du déconfinement .

Pour notre syndicat , cette mascarade a assez durée, il est temps d’envoyer un signal fort à la direction que cela ne peut plus continuer ainsi. Elle ne peut pas ignorer indéfiniment le personnel qui a été élu pour les représenter. Qu’il y a plus que jamais besoin de recréer un climat de confiance et de dialogue social dans l’entreprise.Elle se doit d’entendre ce que nous avons à leur dire et à agir pour l’intérêt de l’entreprise tout en ne minorant pas l’aspect humain qu’il y a derrière .

Voilà en quelques lignes les raisons qui nous ont pousse aujourd’hui à déclencher cette notification.

Sincèrement, nous espérons qu’ils seront prêts à établir le dialogue à des fins de trouver une issue favorable pour que nous n’ayons pas à enclencher le processus d’une gréve.